Introduction a Tenshinshō-den Katori Shintō Ryū

Introduction a Tenshinshō-den Katori Shintō Ryū

Introduction a  Tenshinshō-den Katori Shintō  Ryū ;

 

Le Tenshinshō-den Katori Shintō  Ryū  est considéré par le gouvernement japonais comme étant la plus distinguée de toutes les traditions martiales japonaises. Ce ryū  (école traditionnelle) est la source de beaucoup de ryū martiaux classiques japonais et par conséquent, de ces ryū , beaucoup de styles de bujutsu (arts martiaux) sont apparus.

Tenshinshō-den Katori Shintō  inclut dans son programme d’études, iai-jutsu ( art du dégainage), kenjutsu ( art d’épée), bōjutsu ( art du baton), naginata-jutsu ( art de la hallebarde), jūjutsu ( art à mains nues), shuriken-jutsu ( art de lancement de lame), ninjutsu ( art d’espionnage), sōjutsu ( art de lance), senjutsu ( la tactique), et chikujō-jutsu (art de fortification).

Ce programme d’études martial est rendu bien plus compréhensif en appliquant le yin et le yang de la philosophie chinoise  et l’étude de sujets  tels l’astronomie et la géographie en  relation aux applications martiales.

Même aujourd’hui, le ryū , maintient la coutume traditionnellement stricte dans laquelle un candidat pour l’étude dans le ryū , est prié d’exécuter le keppan, signant de son propre sang , un serment solennel pour respecter les règles du ryū ;. De cette façon, le Tenshinshō-den Katori Shintō Ryū  a pu maintenir l’originalité de ses enseignements, dans l’esprit et la forme, avec précision tel qu’iizasa  Chōisai Ienao, le fondateur, les a définis il y a 600 ans.

Le Tenshinshō-den Katori Shintō Ryū ; est devenu célèbre  et très recherché de par le monde. Regrettablement, un certain nombre de personnes se disent enseignantes et utilisent le nom du ryū, sans autorisation écrite. Un titre de Kyōshi (enseignement) ne signifie pas la permission d’enseigner le Katori Shintō Ryū, en fait, personne n’est autorisé pour représenter de quelque façon, ou enseigner les techniques de ce ryū  sans un Shidōsha écrit (instructeur) de Ōtake Risuke Shihan. Actuellement, seulement six personnes ont reçu cette autorisation et sont habilités à diriger l’enseignement du ryū  dans leurs pays respectifs. Ces personnes sont :

Phil Relnick Les Amériques
Michael Jay l’Angleterre
Francisco Comeron l’Espagne
Luisa Raini l’Italie
Stanislav Loukianov La Russie
Jean Paul Blond La France

Pour de plus amples informations au sujet du Tenshinshō-den Katori Shintō

Contact Phil Relnick,

 prelnick@tenshinsho-den-katori-shinto-ryu.org

No Comments


Leave a Comment